Chevreuil ©C.Cuenin - Parc national des Pyrénées
Chevreuil ©C.Cuenin - Parc national des Pyrénées

Identification

  • Nom scientifique : Capreolus capreolus
  • Silhouette : de petite taille.
  • Pelage : brun roux (en été) à gris brun (en hiver). Museau noir. Rose (zone de poils blancs en hiver, jaunâtre en été) sur les fesses. Queue à peine visible.

Les bois, rugueux à la base ont au moins 3 andouillers chacun. Ils poussent en hiver et perdent leur velours de mars à juin et tombent en octobre et novembre. Ils atteignent 25 cm de long.

 

Habitat

Ce petit cervidé fait preuve d’étonnantes capacités d’adaptation. On le rencontre de plus en plus dans les estives et forêts d’altitude y compris en hiver, dans des sites jusqu’alors fréquentés seulement par les isards. Les deux espèces ne sont pas en concurrence car contrairement à l’isard, le chevreuil n’est pas un brouteur d’herbes, mais un mangeur de feuilles.
 

Comportement

Le chevreuil vit en solitaire ou en petits groupes familiaux. Il est crépusculaire mais vous pouvez le rencontrer aussi en plein jour et le reconnaître grâce à son « aboiement » rageur.

 

Régime alimentaire

Il se nourrit surtout de plantes ligneuses (pousses d’arbustes, ronces, framboisiers, lierres, noisetiers), de baies, de champignons.
 

Reproduction

Le rut a lieu en juillet et août. Après la fécondation, l'embryon ne se fixe par « gestation différée » qu'au bout de 4 mois, fin décembre-début janvier. Une portée annuelle donne deux petits. Le sevrage s’effectue de 8 à 12 semaines. Les jeunes restent avec leur mère jusqu’à la mise bas suivante et sont alors chassés.

 

Longévité

La longévité s’étend au maximum à 15 ans. Elle est d’environ 7 à 8 ans pour les mâles et un peu plus pour les femelles.

 

Observation

Vous observerez la marque du passage d'un chevreuil par ses empreintes au sol : des empreintes petites et allongées. Les pinces des antérieurs dessinent un V, elles sont plus écartées que celles des postérieurs.
Ses crottes, petites, oblongues et noires sont également faciles à identifier.
 

Préservation

Le chevreuil est l'ongulé le plus répandu en France. En nette expansion depuis une trentaine d’années, il colonise les régions montagneuses et continue son développement dans toutes les vallées pyrénéennes.

Imprimer

Sous navigation