Aigle ©C.Cuenin - Parc national des Pyrénées
Aigle ©C.Cuenin - Parc national des Pyrénées

Identification

  • Nom scientifique : Aquila chrysaetos
  • Silhouette : Elle est similaire à celle de la buse mais l’aigle est beaucoup plus grand avec un corps massif, un bec court, un cou large et de longues ailes se rétrécissant à la base.
  • Plumage : de couleur brun foncé teinté de jaune sur la tête et la nuque. Ses battements d’ailes en vol sont puissants et il plane longuement en cercle, utilisant les courants ascendants.
  • Poids : 2,8 à 4,5 kg
  • Envergure : 204 à 220 cm

 

Habitat

L’Aigle royal niche en montagne et construit des aires dans des parois rocheuses, parfois en haut d’un pin ou d’un sapin.
 

Régime alimentaire

L’Aigle royal chasse souvent à l’affût du haut d’une paroi. Les proies sont prises à l’issue d’un bref piqué soit à terre, soit en vol. Il se nourrit de mammifères tels que marmottes, lièvres, jeunes isards et oiseaux tels que lagopèdes, Grands Tétras, capturés vivants mais aussi consommés à l’état de cadavres.

 

Reproduction

Il peut avoir 1 à 3 jeunes par nid, dans certains cas un des jeunes est éliminé par le premier éclos : on parle alors de "caïnisme". Aussi, la nidification n’est-elle pas toujours couronnée de succès et plusieurs années peuvent se passer avant qu’un seul aiglon ne s’envole, après être resté au nid de mars à juillet.

 

Préservation

L’Aigle royal est sédentaire en France. C’est une espèce fragile et menacée. On compte 70 à 80 couples présents dans les Pyrénées versant français dont 32 couples dans le Parc national des Pyrénées. L’Aigle royal fait l’objet d’un suivi annuel.

Imprimer

Sous navigation