"Il nous fallait expliquer que cette réintroduction est nécessaire, voire inéluctable"

On pouvait comprendre qu’ils (ndlr : les exploitants agricoles) soient inquiets pour leur bétail. Il nous fallait expliquer que cette réintroduction est nécessaire, voire inéluctable. Mais nous avons veillé à ce que toutes les mesures sanitaires adéquates soient prises.

André Berdou , Président du Parc national des Pyrénées

Imprimer

Sous navigation