Les acteurs du projet

Sans qui le projet n’aurait pas vu le jour

La réintroduction du bouquetin a été portée par le Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises et le Parc national des Pyrénées.

Elle a bénéficié du concours de nombreux acteurs. Le projet a démarré dans les années 80.

 

Les Parcs naturel et national

 

Logo du parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises

Le Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises

Fier de son héritage historique tel que les peintures pariétales de la grotte de Niaux, le Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises présente un cadre de réalisation géographique et administratif favorable à cette opération dans les Pyrénées françaises. La charte constitutive du Parc, créée en 2009, prévoit l'objectif de réussir la réintroduction du Bouquetin dans les Pyrénées.

 

Logo du parc national des Pyrénées

 

Le Parc national des Pyrénées

Le Parc national des Pyrénées s'implique depuis une trentaine d'années dans les actions en faveur de la réintroduction du bouquetin sur le versant français. En 1991, il publia un premier rapport de faisabilité intitulé : "Projet de réintoduction du Bouquetin ibérique au versant nord des Pyrénées occidentales".

 

Il a notamment participé au programme Life "Restauration de la grande faune pyrénéenne" entre 1993 et 1996 en collaboration avec l'Espagne. Puis la réintroduction du bouquetin a été inscrite comme une action majeure de la charte du Parc national.

 

Le retour du bouquetin dans le Parc national des Pyrénées est donc l’aboutissement de 30 années de travail des équipes. Un juste retour des choses puisque les derniers bouquetins du versant français avaient disparu à Cauterets en 1910.

 

L'Europe

Notre pays bouge, l'Europe s'engage. En France, un projet toutes les 3 minutes est cofinancé par les fonds européens. Découvrez comment l'Europe s'engage en France.

Logo l'Europe s'engage dans le Massif des Pyrénées

L’Union européenne va investir 1,8 milliard d’euros sur le territoire de Midi-Pyrénées entre 2014 et 2020.

 

Le Ministère de l'écologie

Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie

Le projet de plan de restauration de l’espèce dans les Pyrénées françaises a été soumis en 2013 au Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie (MEDDE). Après consultation du public, du Conseil national de la protection de la nature (CNPN) et des départements ministériels concernés, le plan de restauration a été approuvé et mis en œuvre sous l’autorité du préfet de massif. Il précise les enjeux de conservation et présente les principales actions à mettre en place sur le court et moyen terme à l'échelle des Pyrénées.

 

Le Commissariat général à l’égalité des territoires

Le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) conseille et appuie le Gouvernement dans la conception et la mise en œuvre des politiques de lutte contre les inégalités territoriales et le développement des capacités des territoires. Rattaché au Premier ministre, il assure le suivi et la coordination interministérielle de ces politiques.

 

La Stratégie pyrénéenne de valorisation de la biodiversité

La réintroduction du bouquetin dans les Pyrénées est un des axes majeurs de la Stratégie pyrénéenne de valorisation de la biodiversité (SPVB)

Cette opération contribue à l’amélioration de la diversité de la grande faune pyrénéenne et s’intègre dans la SPVB qui prévoit la reconstitution de populations d’espèces emblématiques disparues du massif pyrénéen, parmi lesquelles le bouquetin ibérique, identifié, conjointement par la France, l’Espagne et Andorre.

 

Le département des Hautes-Pyrénées

Logo du département Hautes-Pyrénées

Le Conseil départemental des Hautes-Pyrénées s’est engagé aux côtés du Parc national des Pyrénées dans le projet de réintroduction du Bouquetin ibérique sur son territoire.

 

Le département de l'Ariège

Logo du conseil départemental de l'Ariège

En accueillant sur son territoire des bouquetins en provenance de l'Espagne, le Conseil départemental de l’Ariège, partenaire du Parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises , a soutenu fortement ce projet de réintroduction.

 

La Région Languedoc-Roussillon - Midi-Pyrénées

Logo de la région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées

La région Midi-Pyrénées devenue Languedoc Roussillon – Midi-Pyrénées investit pour le respect du patrimoine. Elle s'est engagée auprès des Parcs dans le programme de réintroduction du bouquetin dans les Pyrénées.

 

Le Ministère de l'écologie en Espagne

Une coopération transfrontalière

Une coopération s’est formalisée par une déclaration d’intention pour la réintroduction de populations d’espèces sauvages menacées et éteintes dans les Pyrénées, entre les ministères andorran, espagnol, et français en charge de l’environnement courant avril 2014.

 

Ainsi, il étati alors prévu la fourniture par l’Espagne de 20 individus par parc, chaque année sur les trois premières années du projet, en mixant les origines pour une plus grande diversité génétique. Des lâchers complémentaires sont également envisagés sur les quatre années suivantes sur de nouveaux sites à déterminer en fonction de l’acclimatation des premiers spécimens relâchés.

 

EDF

Premier hydro-électricien en Europe, EDF fait de l'eau la première des énergies renouvelables électriques.

 

EDF, au travers ses activités en rapport étroit avec l’environnement, est pleinement conscient de l’importance des enjeux liés à la préservation de la biodiversité et a tenu à s’engager dans une démarche volontariste de développement durable en intégrant la préservation de la biodiversité dans sa politique environnementale.

 

À l'écoute des enjeux des territoires, EDF développe des actions partenariales pour mieux connaitre les milieux, les préserver, les restaurer et informer.

 

Depuis de nombreuses années, EDF collabore avec les parcs nationaux et régionaux pour préserver le patrimoine naturel des territoires sur lesquels sont implantés ses usines de production d'électricité. Mieux connaître les espèces, mettre le patrimoine à disposition de tous et favoriser un développement durable sont les maître-mots de ces partenariats.

 

EDF a reçu la demande du Parc national des Pyrénées de soutenir le projet de réintroduction du Bouquetin ibérique comme une reconnaissance de son implication dans les projets de territoire, en particulier ceux portés par le Parc national des Pyrénées, liés à la biodiversité, mais aussi au développement territorial.

 

Le projet de réintroduction du bouquetin participant à la reconquête de la biodiversité au niveau du massif pyrénéen est tout à fait en phase avec cette politique.

 

 

Le Parc Animalier des Pyrénées

Logo du parc animalier

Implanté sur la commune d’Argelès-Gazost dans les Hautes Pyrénées, le Parc Animalier Des Pyrénées a vu le jour en 1999. La structure proposait à l’origine une collection d’animaux naturalisés représentant des scènes de la vie sauvage ainsi qu’un petit pôle faune sauvage. Le Parc propose aujourd’hui une découverte de la faune locale sur près de 14 hectares, dont 7 hectares en semi-liberté présentant les animaux emblématiques des montagnes : ours, loups, lynx, les 4 grands vautours, dont le Gypaète barbu, les Bouquetins ibériques, les renards, les marmottes, les loutres, les isards, les chevreuils, les mouflons …

 

Au-delà de sa mission ludique primaire et des fondements qui régissent les zoos ou structures animalières modernes tels que la conservation et la recherche scientifique, la mission de sensibilisation est un des piliers essentiels. Il est aussi nécessaire pour lui d’œuvrer activement à la préservation des espèces et donc de manière plus générale de la biodiversité.

 

Ainsi, en 2012 la fondation Pyrénées Conservation a été créée pour participer à des projets de réintroduction et de protection d’espèces pyrénéennes.

 

La fondation ainsi soutenu le projet de réintroduction du Bouquetin ibérique. Cet animal avait disparu des Pyrénées françaises au sein du Parc National des Pyrénées sur la commune de Cauterets.

 

 

La Fédération départementale des chasseurs de l'Ariège

Logo de la fédération des chasseurs d'Ariège

Très investis dans le projet dès sa conception, la Fédération départementale des chasseurs de l'Ariège a participé activement à l'organisation des lâchers et intervient également dans le suivi des animaux.

 

Ainsi, les chasseurs locaux sont présents lors des lâchers. Puis, ils transmettent leurs observations de bouquetins aux techniciens en charge du suivi.

 

L'Office national de la chasse et de la faune sauvage

Logo Office national de la chasse et de la faune sauvage

L’Office national de la chasse et de la faune sauvage a participé au sein des comités de pilotages à la définition et à l'organisation du programme de réintroduction. Les agents, présents sur le terrain, effectuent un travail de surveillance. L'office a apporté son expertise technique tout au long du projet.

 

 

 

 

 

L'unité INRA "Comportement et Ecologie de la Faune Sauvage"

Logo CEFS 2016L'unité INRA "Comportement et Ecologie de la Faune Sauvage" (CEFS) existe depuis le 1er janvier 2004. Elle s'inscrit dans la continuité de l'Institut de Recherche sur les Grands Mammifères (IRGM), groupement d’intérêt scientifique avec l'Université Paul Sabatier de Toulouse. Les objectifs scientifiques du CEFS sont de comprendre le fonctionnement des populations d’ongulés sauvages en relation avec les facteurs environnementaux et les activités humaines, et proposer des outils de suivi et de gestion des populations, de leurs impacts sur les productions agricoles et sylvicoles ainsi que sur la biodiversité.

 

Regroupant 21 scientifiques et techniciens, et accueillant annuellement 3-5 doctorants et une dizaine d'étudiants, l'unité développe ses compétences dans plusieurs disciplines complémentaires (biologie du comportement, écologie et génétique des populations, biologie de la conservation…), les objectifs consistent d'une part, à éclairer le rôle de l'individu dans le fonctionnement de la population et l'influence de la population sur le développement individuel, et d'autre part de comprendre les déterminants de l'organisation et du fonctionnement d’ensembles d'individus en interaction entre eux et avec leur environnement. Si le chevreuil constitue le modèle principal dans ces recherches, qu'il s'agisse de populations naturelles ou d'individus captifs, des collaborations sont menés impliquant d'autres ongulés autochtones, tels que le Cerf élaphe, le Bouquetin, l'Isard, le Mouflon de Corse, ou exotiques comme le Beira, des cervidés nord américains ou asiatiques, ou le Buffle. 

 

GMF

 

Faciliter l’accès à la nature aux personnes en situation de handicap, aux familles, aux enfants et aux seniors, leur faire partager la richesse de la faune, de la flore et l’émotion liée à la beauté de paysages grâce à un accueil et des aménagements adaptés, tel est le but du partenariat noué depuis 2008 entre Parcs nationaux de France, les parcs nationaux français et la GMF sur le thème "la nature en partage".

 

GMF et Parcs nationaux de France collaborent ainsi à un vaste programme d’amélioration de l’accessibilité dans les parcs nationaux en prenant en compte les 4 familles de handicap - physique, auditif, visuel et intellectuel.

 

GMF a également choisi d’accompagner les parcs nationaux dans la préservation de la biodiversité. Ainsi GMF accompagne le Parc national des Pyrénées dans le projet de réintroduction du Bouquetin ibérique.

 

 

 

Imprimer

Sous navigation