Le bouquetin à l'école de La-Bastide-de-Sérou

Page réalisée par les élèves de l'école de La-Bastide-De-Sérou.

Deux classes de notre école ont travaillé sur la réintroduction des bouquetins en Ariège.

Jordi Estèbe est venu plusieurs fois en classe pour nous parler du mode de vie de cet animal, de son cycle annuel, de sa disparition en Ariège et du programme de réintroduction. Nous n'avons pas pu assister au lâcher de bouquetin en juin 2106 à cause de l'orage. Par contre, nous avons fait une randonnée en montagne le 1er juillet pour découvrir le milieu de vie du bouquetin. Ensuite, nous avons visité l'exposition dédiée à cet animal au château de Seix.

C'était un beau projet !

 

Animation sur le bouquetin avec l'école de La Bastide De Sérou.Les enfants sont autour des reproductions de crânes de bouquetins taille réelle.Les enfants jouent avec des cartes des mammifères des PyrénéesLes enfants découvrent le fonctionnement de l'antenne radio pour repérer les bouquetins.Photo de groupe des classes de La Bastide Sérou.Les enfants visitent l'exposition au château de Seix.

 

Voilà ce que nous avons retenu :

Les bouquetins à la Préhistoire...

Bouquetin peint dans la grotte de Niaux ©SESTA

Les plus vieux ossements de bouquetins retrouvés en Ariège datent de -80 000 ans.

Les gravures et les peintures retrouvées sur les parois de la grotte de Niaux en Ariège datent de -14 000, elles se trouvent dans ce que l'on appelle « le salon noir ». De nombreux ossements ont aussi été trouvés dans la grotte de la vache.

Cela nous apprend que les hommes des cavernes mangeaient beaucoup de cet animal.

A la préhistoire les bouquetins vivaient nombreux.

Louis, Alexis

 

Le bouquetins au Moyen-Age

Illuminure du livre de la chasse ©BNF

Au moyen-âge, il y avait énormément de bouquetins, le comte de Foix Gaston Phoébus a écrit un livre sur la chasse.

Dans son « Livre de la chasse », il y a un article qui parle de la chasse aux bouquetins, il dit que de tuer le bouquetin était trop facile et que « dans une journée, on pouvait en apercevoir des centaines ».

On apprend donc qu'à cette époque, les bouquetins étaient très nombreux en Ariège !

Ce livre a été écrit entre 1387 et 1389, un exemplaire est conservé à la bibliothèque nationale de France, il existe 40 exemplaires de ce livre. Au Moyen-Age on faisait des enluminures, on peut observer une enluminure qui représente un bouquetin.

Clément, Tao

Au 18ème et 19ème siècle

On a retrouvé des témoignages de naturalistes et de chasseurs des Pyrénées qui disent que le bouquetin est « un animal d'une extrême rareté dans les Hautes Pyrénées ».

On apprend donc qu'à cette époque, la population de bouquetins avait fortement diminué...

 

Les deux derniers bouquetins ont été tués

En 1910, le chasseur Pierre Mousquet a tué les deux derniers bouquetins dans les Pyrénées. Il les a tués près du lac de Gaube.

Il montrait fièrement les deux mâles aux touristes. Les touristes venaient de la station thermale de Cauterets

 

Lilou

La mort de la dernière étagne de l'espèce capra pyrenaica pyrenaica

Une des dernières étagnes de bouquetin des Pyrénées ©PNP - B. Clos

La dernière étagne Capra pyrenaica pyrenaica est morte dans les Pyrénées versant espagnol le 6 janvier 2000.

L'étagne est morte dans le canyon d'Ordesa avec son cabri. Malheureusement l'espèce Capra pyrenaica pyrenaica a disparu en l'an 2000. C'est l'extinction d'une espèce...

 

Luna, Marie

Le programme de réintroduction

Pendant quelques années, les espagnols ne voulaient pas donner des bouquetins pour les réintroduire en France...car en Espagne, la chasse de ces animaux était autorisée. Puis les espagnols ont accepté lorsque la France a établi que les bouquetins étaient une espèce protégée et qu'il était interdit de les chasser.

 

Le 30 juillet 2014, le premier lâcher de bouquetins a eu lieu en Ariège, ils arrivaient d'Espagne et ont été transportés dans des caisses, dans un camion, pour arriver jusqu'en France. Cela s'est passé dans le PNR des Pyrenées Ariègoises à Ustou.

 

Le premier cabri est né l'été 2015, il a été aperçu en Ariège, sur le versant français. Un deuxième cabri est né un peu plus tard, du coté de Cauterets.

Nous espérons que d'autres naissances suivront !

Noé

Le dernier lâcher de bouquetins le 10 juin 2016

Récit d'un lâcher de bouquetins par Sarah et Natan :

Mâle de bouquetin lâché le 10 juin.

« Le lâcher de bouquetins s'est déroulé en pleine montagne au Col de Coumebière (Commune de Aulus-les- bains).

Pour arriver à leur destination, les bouquetins ont fait à peu près 8h de route dans une caisse. Le camion de bouquetins est arrivé vers 19h50.

Il pleuvait beaucoup, tout le monde était trempé. 4 personnes ont porté les caisses de bouquetins. Il y avait 3 boucs et 1 étagne.

Lorsqu'on a ouvert les caisses, les bouquetins sont partis dans le brouillard, puis ils sont revenus vers nous. Il y en a un qui est venu tout près ! Presque cent personnes ont assisté à ce lâcher. »

Le suivi des bouquetins

Jordi, technicien du PNR, peut voir où les bouquetins se trouvent exactement grâce à leur collier et leur balise GPS. Grâce au numéro attribué à chaque animal Jordi Estèbe peut localiser les animaux.Il utilise une antenne lorsqu'il les recherche en montagne.

Quand la batterie du collier est faible, Jordi déclenche l'ouverture du collier à distance, le collier tombe sur le sol et puis Jordi vient le chercher. Il peut alors remplacer la batterie et réutiliser le collier pour un autre bouquetin. Pour les identifier, les bouquetins ont aussi des boucles d'oreilles de couleur.

Gwenfaë, Axel

 

Suivi des bouquetins par télémétrie ©G. Plet - LPO

 

 

 

Imprimer

Sous navigation