La solitude ça n'existe pas longtemps chez les bouquetins

Publiée le

Lila et Sofia étaient seules depuis leur lâcher de l’automne 2016. Lila s'était implantée à la Cardinquère et Sofia à Peyre Nère.

 

Un garde-moniteur du Parc national les a obervées dans un groupe de 13 individus au sommet du pic de Courounalas. Elles sont désormais bien accompagnées.

 

Auncune de ces deux femelles n'était suitée. Pas de cabri en perspective pour cette année.